I / Présentation

 

Nom / pseudo : Carole Laborde-Sylvain

 

Comment avez-vous commencé à écrire ?

Lorsque j’étais enfant, je voulais être écrivain ou pilote de chasse. Donc je pense que l’écriture fait partie intégrante de mon être depuis pour ainsi dire toujours. J’ai longtemps couché des mots sur le papier juste pour moi, noircissant les pages d’un cahier de mes ressentis et autres inspirations. Puis j’ai commencé à écrire une histoire, devenu un roman, finalement édité en 2011. Depuis j’écris tous les jours.

 

Travail à côté mais un jour surement entièrement dévouée à l’écriture  ;-)

 

 

Dernières publications :

 

Demain ça va recommencer, roman contemporain, Editions Edilivre

 

La lune en ligne de mire, recueil de nouvelles, autoédition 

 

Rencontres, recueil de nouvelles, autoédition 

 

Tous 3 édités en 2017.

 

 

Reliriez-vous votre premier roman / première nouvelle ?

 Oui je vais bientôt le relire, quand je serai en phase de relecture finale de mon encours puisque c’en est une suite …

 

 

II / L’écriture au quotidien

Ma journée type ressemblerait à ça :

 

· 7 h à 11 h : écriture

 

· 11 h à 12 h : s’aérer l’esprit avec une ballade ou un peu de sport

 

· 13 h à 17 h : lecture, correction de manuscrit, écriture selon les impératifs de la semaine

 

· A partir de 17 h profiter de ma petite famille

 

 

Réalité :

Dans la réalité, en cumulant le boulot, les tâches ménagères, les enfants, le mari, les coups de téléphone à passer, les urgences à gérer, faire du sport, profiter un peu de la vie aussi, pour l’instant mon emploi du temps idéal paraît bien utopique ! Cependant, tous les matins je m’astreins à une demi-heure d’écriture avant d’aller travailler, idem entre midi et 13 h, plus quelques autres séances dans la semaine, j’arrive à cumuler une huitaine d’heures d’écriture hebdomadaires. On est loin de la journée type imaginée précédemment ! Lol.

 

 

Votre partie préférée :

Comme j’écris dans le désordre au début, j’apprécie particulièrement ce moment magique où l’idée d’un passage me vient et que les mots se posent sur la feuille. Puis, la phase suivante pourrait être la partie que je préfère : c’est celle où je commence à organiser les diverses idées qui me sont venues pour que l’histoire prenne forme.

 

 

Votre technique de relecture/correction :

Je ne commence à relire et corriger que lorsque mon premier jet est terminé. Ensuite c’est une succession de phases de repos, de relecture, de correction qui se suivent. Jusqu’à ce que je me dise que ça y est, ce n’est pas parfait mais c’est fini, abouti, on ne change plus rien.

 

 

 

III / Anecdote liée à l’écriture

Cela va vous paraître banal mais le moment qui m’a le plus marquée a été la signature de mon premier contrat d’édition. J’ai pris rendez-vous avec l’éditrice, lui ai posé des tas de questions et l’émotion était tellement intense que ma main tremblait lorsque j’ai apposé ma signature à l’emplacement désigné de l’auteur. Je ne suis pas devenue écrivain à ce moment-là car je pense que c’est ancré dans notre ADN mais c’est le moment où j’ai réalisé que je l’étais vraiment et que désormais l’écriture prendrait toujours un peu plus de place dans mon existence.